Ma peinture est un hommage au monde qui s’est enrichi parce que nous avons un jour, ouvert nos frontières et que dans mon cœur, toute évolution est dans l’ouverture.

J’ai exploré de nombreuses techniques et matériaux ces dernières années.
L’atelier de Joël Monnier « dessiner avec le cerveau droit » en 2011 suivi d’un voyage en Asie m’ont entrainée vers ma passion pour le trait et le papier.

Mes derniers travaux ont comme thème la ville de Montpellier. Partant d’une architecture, je brode et détourne à ma guise des lieux mythiques de cette ville qui m’a accueillie il y a maintenant 28 ans et que j’affectionne particulièrement.

Des personnages symboliques se greffent autour de mes œuvres et m’accompagnent :
• mon Diablotin né en 2011, un « clin d’œil » pour me rappeler la légèreté de la vie, son sourire largement ouvert et présent sur presque toutes mes toiles est le symbole du monde auquel j’aspire.
• mon Oiseau de Paix aux ailes déployées,
• mon Poisson aux arrêtes saillantes qui déambule dans la ville « comme un poisson dans l’eau »
• ma bande passante, petits personnages symboles du mouvement incessant des humains.

Montpellier est le départ d’un travail intitulé : « balayer les mots » :

Rassembler tous les mots qui expriment les beaux sentiments, les belles valeurs, les belles expériences, tous ces mots dont nous avons besoin pour nous tourner vers la lumière.
Autour d’un balai qui trône sur chacun de mes dessins se trouvent des beaux mots ici rassemblés. .